shutterstock_1111735625.jpg
Découverte
du tantra

Philosophie orientale datant d'environ 7000 ans originaire de la région himalayo-indienne, le tantra -ou les Tantras, les écritures sacrées car il y en a plusieurs - a des liens avec le taoïsme, l'hindouisme et le bouddhisme. Mot sanskrit issu de tan, tout et tra, tisser, il prône un éveil de la conscience et une plénitude atteints grâce à l'union des polarités féminines et masculines (ou yin et yang) et un travail sur les chakras, ces sept points d'énergie localisés dans le corps humain. C'est ce qui va faire circuler l'énergie dans le corps. Et dans le Tantra, l'énergie, c'est l'énergie sexuelle.  

Cette dernière, appelée kundalini, est symbolisée par un serpent lové au niveau du sacrum, la base de la colonne vertébrale et l'endroit de Muladhara, le premier chakra. Selon Nathalie Giraud-Desforges, sexothérapeute et organisatrice de stages tantra, "un des objectifs du massage tantrique est de débloquer cette énergie afin qu'elle se dresse le long de la colonne vertébrale jusqu'à la tête, pour que tout le corps puisse en bénéficier." 

Extrait de l'interview de Nathalie Giraud desforges pour l'Express http://www.lexpress.fr/styles/sexo/sexe-peut-on-mieux-jouir-avec-le-massage-tantrique_1718418.html

Il recherche la fusion de cette opposition pour atteindre une conscience plus élevée.

La sexualité est une des étapes de ce chemin. Elle vise à intensifier l’intimité entre les deux partenaires et à prolonger l’acte de l’amour. Celui-ci est ritualisé et sacralisé afin de pouvoir libérer les énergies sexuelles. Cette source d’énergie est considérée comme la plus grande de l’univers.

La sexualité tantrique est une forme de méditation intime dont le but est l’union complète de deux personnes pour ne former qu’un seul être. Il donne à la sexualité un aspect méditatif, spontané et enseigne à vénérer l’autre. Avec le tantrisme, l’amour physique prend une dimension spirituelle en nous apprenant à sacraliser chaque geste, chaque perception et chaque action.

Le tantrisme est basé sur l’opposition
entre le féminin et le masculin.

fondsdegradeorange.png

Dans le tantrisme, le plaisir sexuel n’est pas considéré comme une fin, mais comme le moyen d’atteindre la conscience divine.

coupletantra.png

Cette attention à l’autre exige aussi une plus grande connaissance de son propre être. Pour transformer sa sexualité en un idéal tantrique, il faut apprendre à être réceptif à son corps, ainsi on pourra être plus réceptif au corps de son partenaire.

L’éveil des sens et la maîtrise de soi sont des étapes importantes dans cette préparation. Cela implique que l’on soit en harmonie avec son propre corps, libéré de ses craintes et ses tabous.

Vaincre ses inhibitions reste un exercice complexe. Les Indiens pratiquaient beaucoup la danse. Elle apprend, en effet, à déployer son corps dans l’espace et à se libérer du regard des autres.

La méditation est également un bon moyen de retrouver l’harmonie avec son corps et son esprit.

Me  contacter

  • Instagram
Réserver une consultation avec Nathalie Giraud Desforges

©2020 Nathalie Giraud Desforges thérapeute

snsc2.jpg